08 janvier 2017

Cette foutue petite case

Je suis révoltée. Triste, déçue, exaspérée, et même dans une totale incompréhension. J'ai un rêve professionnel, travailler avec des jeunes enfants en situation de handicap. Avant, j'aurai mis ce rêve de côté, privilégier le confort du train-train quotidien, de ne pas se casser la tête à chercher, à persévérer, à pousser des portes que j'aurai crû inaccessibles. Mais çà, c'était avant ma renaissance. J'ai besoin de vivre pour moi, j'ai besoin de m'épanouir, j'ai besoin de me sentir utile, d'être reconnue dans mes compétences,... [Lire la suite]

01 août 2015

Chanter la Reine des Neiges et devenir une vraie princesse à Disneyland Paris

Il y a quelques jours, Zébulon a eu l'une des plus belles surprises de sa vie: une journée mère-fille à Disneyland Paris! Depuis le temps qu'elle regardait les publicités du show de la Reine des Neiges.... Qu'elle chantait Libérée, Délivrée en faisant la choré.... Qu'elle toquait à toutes les portes en murmurant "Je veux un bonhomme de neige!".... Qu'elle lançait "Jean d'Arc" à chaque fois qu'elle entendait "Salut".... Bref, c'était juste pas possible de louper le nouveau show enneigé alors qu'un séjour parisien était prévu (énormes... [Lire la suite]
01 juin 2015

Des rêves fous à n'en plus finir...

....et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns. {Jacques Brel} On m'avait pourtant prévenu: tu verras, le congé parental, ça fait gamberger. Et ça n'a pas loupé. Je réfléchis beaucoup. Tu m'diras, j'ai le temps pour çà. L'année prochaine, je vais avoir 30 ans. 30 ans.... J'ai deux enfants aussi choupinours que choupichiants (mais j'les aime quand même), un mari "patate" aussi enquiquinant que rigolo (mais j'l'aime quand même), un corps en cours d'apprentissage d'acceptation et je vis dans une chouette maison, avec un chouette... [Lire la suite]
23 mars 2015

Réaliser son rêve d'enfant...

Ce lundi 9 mars, après le déjeuner, Papa Prout et moi, nous embarquons notre jolie Zébulon pour "une grande surprise"...  Elle se demande bien où l'on va, mais ne pose pas trop de questions. Direction la Plaine Saint-Denis... 15h20, les portes s'ouvrent, sa main bien serrée dans la mienne, nous donnons nos autorisations et passons vers le vestiaire. Impossible d'emmener téléphone ou appareil photo, tant pis, le cliché mythique, ça sera pour une prochaine fois. Nous attendons avec une foule de cheveux blancs. Zébulon discute... [Lire la suite]