17 mai 2018

Se souvenir ou oublier pour avancer?

Je suis une sentimentale. Je m'attache aux petites choses qui semblent futiles pour le commun des mortels. Un petit mot, un ticket de concert, un dessin gribouillée, une photo jaunie par le temps: voici mes trésors à moi. Pour autant, je n'ai pas l'impression de vivre dans le passé, mais ces souvenirs-là sont les résultats de la femme que je suis aujourd'hui. Je préférerai mille fois que l'on me vole ma télé ou ma collection de chaussures, plutôt que l'on touche à mes précieuses photos. Dans mon moulin, dans ce petit cocon baigné de... [Lire la suite]
Posté par Maman Prout à 07:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 avril 2018

Défigurée

DEFIGURER: verbe trans. Altérer l'aspect du corps, et en particulier les traits du visage, jusqu'à le rendre méconnaissable. Altérer l'aspect réel d'une chose.   2002, j'ai tout envoyé balader: ma maladie rare et moi, tant pis, on restera ainsi. Ce visage, ce regard, je l'ai apprivoisé, j'ai appris à l'accepter, tant bien que mal. Toute mon adolescence, toute ma vie d'adulte, j'avais cet oeil différent, cet oeil qui paraissait triste alors que moi, je pétillais de l'intérieur. Peut-être un peu trop, pour compenser.... [Lire la suite]
30 mai 2017

Amygdales, végétations, yo-yos...et Terrible-Two

Il y a des expériences qu'une maman ne devrait jamais vivre. Parce que c'est trop douloureux. Parce que l'impuissance les paralyse. Je suis pourtant une enfant hospitalisée. Ses longs couloirs blancs, ses bavoirs en plastique accompagnés du bol de soupe insipide à 18h30, ses pansements sur mon oeil, bref, je me souviens et pour moi, c'était que du positif. J'avais ma maman toujours auprès de moi. Et puis ce toboggan dans la salle d'attente qui ressemblait à un petit paradis sur Terre. Paraît-il que cela s'appelle la résilience.... [Lire la suite]
26 avril 2016

{Semaine 15 post Bypass} Sur un air de vacances à 2 chiffres...

Que d'évènements ces 2 dernières semaines! Juste avant les vacances, j'étais un peu sur les rotules, j'ai choppé une p'tite intoxication alimentaire qui m'a fait totalement arrêter de manger pendant 48h et j'ai bravé le froid/la pluie pour tenir un stand à une brocante! De quoi pomper dans mes dernières ressources... Le positif, c'est que j'ai eu assez d'argent pour m'offrir un vélo d'appartement compact (du doux nom de David) et j'ai commencé ma reprise en main sportive hier soir: 15 minutes force 5 de pédalage, soit 3,6 km de... [Lire la suite]
16 février 2016

{Semaine 5 post Bypass} Tester ses premières sorties restos

Une semaine pleine d'émotions, une semaine pleine de découvertes... Déjà, il y a eu les au revoir à mes amies toulousaines et cette première épreuve tant redoutée pour toute jeune opérée: la sortie au restaurant. Et je n'y suis pas allée de main morte: 2 le même jour!!! A midi, c'est en tête à tête avec mon amie et ancienne collègue que j'ai déjeuné dans un restaurant chinois, un bon restaurant chinois. J'avais une envie irrésistible de vapeurs, et j'étais à tout pile 1 mois post op. J'avoue, j'étais un peu rebutée d'expliquer mon... [Lire la suite]
07 décembre 2014

Ouistiti, cet accouchement programmé...

Cette date du calendrier, je la connaissais depuis quelques semaines... Ce 26 novembre 2014 sonnait la fin de cette seconde grossesse, le début de cette nouvelle vie à quatre. Malgré cela, il m'était impossible de réaliser comment cette rencontre allait changer ma vie. Je suis rentrée à la maternité Paule de Viguier en fin d'après-midi, le 25 novembre, puisqu'Ouistiti ne s'était pas décidé à faire de surprise (un rêve pour moi, de faire comme dans les films, perdre les eaux au milieu de la nuit et tout, et tout), étonnament sereine.... [Lire la suite]
17 septembre 2014

Non, je n'allaiterai pas...

  Quand tu es enceinte, tu as toujours le droit aux mêmes questions... "C'est pour quand?", bon bah normal, j'devrai me le tatouer sur le front ça serait plus simple (si t'es curieux, théoriquement c'est pour le 12 décembre mais avec mes antécédents, ça sera certainement mi-novembre, fin novembre). "Alors, fille ou garçon?", au pire, t'as qu'une chance sur deux, héhé (je récapépète si tu veux, Zébulon est une fille, Ouistiti un garçon, et le premier qui me lance l'expression pourrie à propos du roi, j'lui fait manger son... [Lire la suite]