31 mars 2018

Est-on une cas soc' quand on est maman solo?

J'ai entendu cette horrible expression au boulot dans la bouche d'une collègue, il y a quelques jours. Être une cas soc'. Tout de suite accolée à ma situation de vie, maman solo. Je l'ai vécu comme un électrochoc. Et j'ai eu subitement envie de vomir... C'est vraiment dans cette société que l'on vit? J'ai déjà observé ce regard mi-dépité ("Pfff, elle ne sait même pas garder un homme!") et mi-contrarié ("Ok, elle vit des aides de l'Etat, c'est donc moi qui finance un peu son train de vie!") quand j'annonce ma situation, ce regard qui... [Lire la suite]

17 janvier 2018

Rencontrer la belle-mère de ses enfants

Spontanément j'ai répondu "Oui, oui, pas de problème!" quand l'ex-mari m'a demandé de venir récupérer le week-end dernier nos enfants chez sa nouvelle compagne. Je n'ai pas réfléchi. J'ai voulu jouer à la fille cool et détachée. Quelle cruche! Et l'argument de choc, je gagnais cinq minutes sur le trajet habituel (no comment). Bref, j'allais rencontrer la belle-mère de mes enfants. Et ça m'a miné toute la semaine. A leur retour de vacances, j'ai écouté Zébulon me raconter les moments passés avec cette femme mais surtout la joie de... [Lire la suite]
Posté par Maman Prout à 10:22 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 décembre 2017

Le jour où j'ai raconté ma life dans Biba...

  La vie est tellement surprenante. Pleines de rencontres fortuites. Je l'avoue, c'est bien souvent grâce au blog que je met un soupçon d'extraordinaire dans mon quotidien. C'est encore ce qu'il m'est arrivé il y a quelques semaines. Un mail, un appel téléphonique, si peu de choses semble-t-il, mais ça était le début d'une grande aventure. J'ai raconté ma life. J'ai raconté mon quotidien de maman solo, comme je peux l'écrire par brides ici sur Maman Prout, honnêtement, librement à une journaliste. Pas n'importe laquelle, une... [Lire la suite]
08 novembre 2017

Je suis cette mère précaire...

La fatigue m'envahit. Ce n'est pas le mois de novembre, prémisse de la déprime hivernale, qui en est la cause, mais bien ma situation. Je suis une mère précaire. Pour ne pas dire en carton. En ce moment, j'ai le sentiment de n'être ni à ma place, ni considérée telle que je suis. Je suis lasse d'être dans une voie sans issue. Ne t'es-tu jamais dit: "Pour ce que je fais, je suis sous-payée, à quoi bon persévérer"? Moi, constamment. J'ai l'impression de me battre contre un vaste courant d'air, pour rien. Déjà, j'ai mal commencé dans la... [Lire la suite]
Posté par Maman Prout à 10:32 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 octobre 2017

Maman solo, charge mentale ou comment je ne referai pas ma vie

S'il y a bien une expression que je déteste, c'est celle-là: "Refaire sa vie". Alors pour mettre les points sur les i dès maintenant, je le clame haut et fort, je ne referai pas ma vie. Non, jamais. Comme le chante bien mieux que moi Elsa, le passé est passé. Pour autant, je ne l'efface pas, il fait parti intégrante de moi, il a construit la personne que je suis aujourd'hui et j'avance. Maintenant c'est Souchon qui chantonne: "On avance. Faut pas qu'on réfléchisse ni qu'on pense. Il faut qu'on avance." Ouais, je sais, j'ai des goûts... [Lire la suite]
Posté par Maman Prout à 21:19 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 avril 2017

Je suis une maman solo fatiguée...

Je suis une maman solo fatiguée de courir du matin au soir, de 7h à 22h où j'ai cette pression permanente pour être au top, dans mon rôle de maman, dans mes responsabilités de working-girl, dans l'organisation de notre vie à 3 de A à Z, dans la gestion de la routine quotidienne comme des imprévus qui me submergent régulièrement. Je suis une maman solo fatiguée de compter le moindre euro, de me soucier plus souvent de mon compte en banque que du bonheur de mes enfants, de stresser pour ses putains d'impôts ou pour le financement de... [Lire la suite]
Posté par Maman Prout à 07:50 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

04 avril 2017

Ils me manquent...

Toujours la même rengaine. Toujours ce même sentiment de vide intérieur. Toujours ce silence écrasant qui me colle à la peau. Ces vacances sans moi, ces brides de leurs vies que je ne connaîtrai jamais, je les hais. Je les déteste, je leur crache à la gueule. Je fais mine de faire bonne figure mais intérieurement je hurle. Je les voudrais là, près de moi, avec leur espièglerie, leurs rires qui résonneraient dans mon coeur. Devenir maman m'a bien plus que changer la vie: cela m'a changé tout court. Je ne suis plus la même et... [Lire la suite]
Posté par Maman Prout à 19:10 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 janvier 2017

Conductrice à BlaBlaCar, ma drôle d'expérience

Je suis plutôt curieuse de la vie et je n'ai pas peur de tenter de nouvelles expériences. Alors quand j'ai dû trouver une solution économique pour retrouver mes maximonstres à Royan, en vacances avec leurs grands-parents, j'ai pensé à l'application BlaBlaCar pour covoiturer. Pour la toute première fois. Sauf que j'ai jamais pu trouver un trajet région parisienne Charente Maritime dans les bons créneaux horaires. J'allais devoir prendre ma voiture. Toute seule. Alors, j'ai fait un pari fou: proposer mes trajets à d'autres... [Lire la suite]
01 janvier 2017

2016, l'année de ma renaissance: le bilan

2016 s'en est allée pour laisser place à la prometteuse 2017: à minuit tout le monde était en liesse, entouré de bulles de champagne pour enfin tourner la page. Pourtant, à y réfléchir, je ne l'ai pas trouvé si pourrie cette année 2016, l'année de ma renaissance. La preuve en dix affirmations spéciales Maman Prout... - Je me suis sauvée la vie en allant au bout de ma démarche et en étant opérée d'un bypass gastrique. - J'ai déménagé à 633 km de chez moi, dans un moulin, avec mes 2 maximonstres et je n'ai jamais été aussi heureuse... [Lire la suite]
Posté par Maman Prout à 19:06 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 novembre 2016

Tes 2 ans sans moi...

Deux ans déjà... Je me souviens de ton premier cri dans le bloc opératoire. Vrillant mes tripes. Je me souviens de ton premier regard sur moi. Déclenchant une indescriptible bouffée d'amour. Je me souviens de ce premier câlin nocturne, rien qu'à nous, dans le rocking-chair. Arrêtant le temps. Je me souviens de toutes ces premières fois qui t'ont vu grandir. Épatant d'ingéniosité. Je me souviens de cette complicité grandissante avec ta soeur. Bouleversant mon petit coeur de maman. Je me souviens de tout, mon petit bonhomme... [Lire la suite]