17 mai 2018

Se souvenir ou oublier pour avancer?

Je suis une sentimentale. Je m'attache aux petites choses qui semblent futiles pour le commun des mortels. Un petit mot, un ticket de concert, un dessin gribouillée, une photo jaunie par le temps: voici mes trésors à moi. Pour autant, je n'ai pas l'impression de vivre dans le passé, mais ces souvenirs-là sont les résultats de la femme que je suis aujourd'hui. Je préférerai mille fois que l'on me vole ma télé ou ma collection de chaussures, plutôt que l'on touche à mes précieuses photos. Dans mon moulin, dans ce petit cocon baigné de... [Lire la suite]
Posté par Maman Prout à 07:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

16 mai 2018

Fête des mères 2018: je suis laaaarge !!!

Onze jours, onze petits jours avant les petits pas excités qui nous réveilleront avec un "Bonne fête Maman!", les petits sourires édentés qui réciteront leur poème plein de mièvreries, le fameux cadeaux choisi avec le coeur (ou pas). Bref, c'est la fête des mères! Si tu ne veux pas recevoir une poubelle ou un fer à repasser (coucou Egalimère) ou alors un énième parfum qui pue du luc, je te conseille vivement de glisser ta petite sélection directement dans les mains du maximonstre (ou du gus qui aura le porte-feuille). Voici quelques... [Lire la suite]
15 mai 2018

Cabane suspendue et jacuzzi: une nuit insolite au Bois de Rosoy

Le week-end dernier, je me suis offerte une petite parenthèse enchantée à une heure de Paris au Bois de Rosoy, dans l'Oise. Domaine forestier proposant des hébergements insolites, j'ai été accueillie avec toute la douceur et toute la gentillesse d'une famille unie par ce beau projet. Il y avait comme un air d'été, presque de vacances et j'avais déjà le sourire aux lèvres rien qu'en pensant que cette nui-là, j'allais dormir là-haut. Ce nid suspendu au milieu de la forêt à 4 mètres de haut allait devenir mon sanctuaire pour une... [Lire la suite]
Posté par Maman Prout à 19:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
14 mai 2018

Le jour où mon cœur de maman a saigné...

Les réseaux sociaux, c'est bien joli, ça entretient illusoirement les liens avec des gens à peine connus, aux quatre coins du monde. C'est aussi un déversoir à merdes. Bien planqués derrière leur smartphone ou l'ordinateur familial, certains ne se gênent pas de balancer leurs pensées les plus abjectes, sans se soucier des conséquences. Neurone unique, bonjour. Je le savais. Je l'ai toujours su. Voilà pourquoi je tente de bien maîtriser toutes mes publications, pour rester dans les clous tout en étant moi-même sur la Toile.... [Lire la suite]
Posté par Maman Prout à 07:49 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 avril 2018

Pour faire comme les grands: la boîte à outils de Moulin Roty {concours terminé}

Il y a des jouets qui sont indéniablement des valeurs sûres. Il y a des jouets, comme des trésors, que l'on transmet de génération en génération. Il y a des jouets qui nous plongent dans nos propres souvenirs et qui nous font sourire béatement. C'est l'un de ces jouets que je vais te présenter aujourd'hui, un véritable petit bijou pour moi l'addict du vintage et qui a tant fait briller les yeux de mon Ouistiti. Voici donc la boîte à outils de la collection Jouets d'hier de la marque Moulin Roty que j'ai trouvé dans l'une des plus... [Lire la suite]
10 avril 2018

Défigurée

DEFIGURER: verbe trans. Altérer l'aspect du corps, et en particulier les traits du visage, jusqu'à le rendre méconnaissable. Altérer l'aspect réel d'une chose.   2002, j'ai tout envoyé balader: ma maladie rare et moi, tant pis, on restera ainsi. Ce visage, ce regard, je l'ai apprivoisé, j'ai appris à l'accepter, tant bien que mal. Toute mon adolescence, toute ma vie d'adulte, j'avais cet oeil différent, cet oeil qui paraissait triste alors que moi, je pétillais de l'intérieur. Peut-être un peu trop, pour compenser.... [Lire la suite]

08 avril 2018

Notre week-end de Pâques en Normandie grâce à Home Exchange

J'ai récidivé. En fait, je crois que je suis devenue addict. Le week-end dernier, Pâques oblige, j'ai pris un jour de congés, j'ai fait faire l'école buissonnière à mes maximonstres et nous sommes partis tous les 3 direction la Normandie. Excitation au maximum. Les bottes aux pieds, ce sentiment de liberté, la mer à perte de vue, nous respirons une bonne goulée de bonheur. Mais avec mes minuscules revenus de maman solo, comment ai-je fait? Grâce à Home Exchange bien sûr, le leader mondial d'échanges de maison, où comment se loger... [Lire la suite]
05 avril 2018

Mes p'tits looks pin-up de printemps

A l'occasion de mon anniversaire, mes adorables collègues m'ont offert un bon d'achat chez Top Vintage, le leader des vêtements rétro qui fête actuellement ses 10 ans: j'ai fait briller mes yeux de pin-up, j'ai bavé sur mon clavier, j'ai hésité, longtemps, très longtemps, tant il y avait de jolies choses et voici le résultat de mes p'tits looks pin-up de printemps... Depuis que j'avais acheté la célèbre ceinture "noeud" dans presque toutes les couleurs sur l'application Wish (à 1 euro, j'pouvais pas résister), je voulais absolument... [Lire la suite]
Posté par Maman Prout à 20:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
04 avril 2018

Le petit garçon qui voulait du vernis à ongles

Plusieurs jours qu'il me le demandait: "Moi aussi, veux du verniiiis!". A 3 ans, il n'en a rien à carrer des trucs de filles ou des trucs de garçon. Non. Lui, il veut simplement être joli, comme sa maman ou sa grande soeur. Le fabuleux mimétisme des jeunes enfants. Alors ce week-end, j'ai cédé. Je lui ai mis du vernis à ongles, sur ses minuscules ongles de pieds. Ses p'tits knackis que j'aime tant croquer sont maintenant colorés. Il a longtemps hésité sur la couleur: violet irisé ou rose flashy, les deux flacons que j'avais emporté... [Lire la suite]
31 mars 2018

Est-on une cas soc' quand on est maman solo?

J'ai entendu cette horrible expression au boulot dans la bouche d'une collègue, il y a quelques jours. Être une cas soc'. Tout de suite accolée à ma situation de vie, maman solo. Je l'ai vécu comme un électrochoc. Et j'ai eu subitement envie de vomir... C'est vraiment dans cette société que l'on vit? J'ai déjà observé ce regard mi-dépité ("Pfff, elle ne sait même pas garder un homme!") et mi-contrarié ("Ok, elle vit des aides de l'Etat, c'est donc moi qui finance un peu son train de vie!") quand j'annonce ma situation, ce regard qui... [Lire la suite]