mamanprout_premiertrajet

Au final, tu ne sais jamais vraiment quand ça va arriver. Hier encore, je la tenais dans mes bras, amoureuse de ses yeux bleus, n'étant que son unique univers. 9 ans, 2 mois et 20 jours que j'essaie, tant bien que mal, d'étre sa maman à la hauteur. Je n'aurai jamais cru que ce jour arriverait aussi vite. Le fameux, l'envol, l'autonomie. Le tout premier trajet pour aller à l'école, en solo.

Hier soir, après une journée enfant malade des plus sympathiques (merci la gastro), j'ai eu cette illumination: et si je laissais Zébulon aller à l'école à pieds pour que je laisse au chaud son petit frère encore tout barbouillé? J'étais totalement indécise: je le fais, je le fais pas, je le fais, je le fais pas. D'un côté j'avais des flashs de rapts d'enfant à la Natascha Kampusch, des vieux pervers en imper trifouillant leur kiki, des monstrueux 4x4 fonçant à 180 km/h dans notre petit village... Et de l'autre, la pleine confiance que j'ai en ma grande fille, ce chemin "même trottoir" qu'elle connaît par coeur (700 mètres à parcourir), son autonomie face aux dangers de la route... Que faire? A 9 ans, est-ce véritablement trop jeune? Comme toute bonne geek, j'ai lancé un sondage sur Instagram, résultat des courses, vous êtes tout aussi indécis que moi: 35% de NON surtout pas elle est trop jeune, 65% de OUI bien sûr si elle le sent.

J'ai opté pour le choix le plus judicieux: suivre mon instinct et lui demander directement ce qu'elle en pense. Première réponse de cette jeune demoiselle 100% empathique: "si ça t'arrange pour garder Sam, je peux y aller toute seule". Là n'était pas le débat, se sentait-elle vraiment sûre d'elle? Assez pour aller à pieds à l'école, assez pour être suffisamment concentrée pour traverser les 3 intersections, assez pour courir ou hurler si quelqu'un s'approcher trop d'elle ou tenter de l'arrêter en chemin? Elle m'a sourit et m'a dit "Oui, ça fait un peu peur mais je veux le faire car je peux le faire"... Oh my god, me voilà en PLS. Trop tard pour reculer... Finalement, c'est elle qui a tenté de me rassurer malgré mon flot continu de recommandations: "Tu sais Maman, il y a d'autres copains de la classe qui vont à l'école tout seuls à pieds." Ah. Bon. Je vais essayer de maîtriser mes palpitations.

Et c'est ainsi que Zébulon 9 ans, 2 mois et 20 jours est partie pour la toute première fois à l'école à pieds. Le sourire aux lèvres, fière comme Artaban. Moi, essayant de faire bonne figure, commençant déjà à me ronger les ongles. La journée a été longue, très longue, j'avais encore le coeur à mille à l'heure quand je l'attendais à 16h30 devant l'école: puis enfin la libération. Elle était là. Heureuse, tout s'était absolument bien passé. Je respire enfin.

Bref, elle l'a fait, je l'ai fait, je suis fière d'elle, entre autonomie, confiance et palpitations, voilà une nouvelle étape de sa vie franchie...