20181214_124634_0001

La vie est drôlement faite parfois. Je pourrais citer Forrest Gump et sa boîte de chocolats. Franck Ribéry et sa routourne qui tourne. Ou encore Albert Einstein et sa bicyclette qui avance pour rester en équilibre.

Jamais je n'aurais cru cela il y a 3 ans. Jamais je n'aurais cru cela il y a 3 mois. Et pourtant... 

Un clic, des yeux qui brillent, un peu de bave sur le clavier, une visite de chantier dans la gadoue, la rencontre d'une banquière pleine d'espoir, se dire qu'on a qu'une vie, flipper, négocier, attendre fébrilement, renégocier férocement, attendre le dénouement tant rêvé, exploser de joie, pleurer, ne pas y croire, se poser mille questions, parapher des centaines de pages, signer une fois, deux fois, dix fois, attendre encore ce fichu recommandé et enfin, se sentir grandir. 

Depuis hier, j'ai le contrat de réservation en bonne et due forme de ma future maison. Ma maison. Moi toute seule, propriétaire. Comme une grande. C'est presque irréel. Dans une année, mes maximonstres et moi, nous aurons chacun une chambre. Des volets. Un jardin. Un chez nous rien qu'à nous. Nous ne pouvions pas rêver plus beau cadeau de Noël.

Quatre murs et un toit.

20181214_124036_0001