mamanprout_bibamagazine

 

La vie est tellement surprenante. Pleines de rencontres fortuites. Je l'avoue, c'est bien souvent grâce au blog que je met un soupçon d'extraordinaire dans mon quotidien. C'est encore ce qu'il m'est arrivé il y a quelques semaines. Un mail, un appel téléphonique, si peu de choses semble-t-il, mais ça était le début d'une grande aventure. J'ai raconté ma life. J'ai raconté mon quotidien de maman solo, comme je peux l'écrire par brides ici sur Maman Prout, honnêtement, librement à une journaliste. Pas n'importe laquelle, une journaliste de mon magazine féminin préféré, Biba. Pourquoi? Je n'aurai pas vraiment de réponses formatées, parce qu'écrire et parler de mon quotidien, ça a toujours été une thérapie, mon échappatoire. Oui, je suis mère célibataire. Oui, je suis cette héroïne du quotidien. Parce qu'en 2017, malgré tous les discours sur l'égalité homme-femme, sur les avancées quant à la place de la femme, c'est toujours une sorte de combat d'être mère célibataire. L'obession de l'argent, la pression de la réussite sur tous les tableaux (éducation, travail, quotidien, loisirs...), la vie à 100 à l'heure... Mais heureusement, je ne baisse jamais les bras et je continue d'avancer, parce que je suis tellement fière de moi, de me dire que je réussis à tout gérer, que malgré la fatigue, malgré les doutes, j'y arrive à être cette super woman. J'ai senti comme une certaine libération de me livrer à cette journaliste. Et quelques jours plus tard, je me suis sentie pousser des ailes sous l'objectif de la pétillante photographe de Biba. En pin-up bien sûr. Ma marque de fabrique, ce qui rend ma féminité, cette petite chose si difficile à caser dans mon quotidien. Alors oui, je le répète, je suis fière de moi, je suis fière d'être dans le Biba de janvier 2018, mais promis, dès demain, j'arrêterai de péter plus haut que mon cul.