mamanprout_1andebypass

Déjà un an, déjà un an... Je n'arrive pas à y croire qu'une année s'est écoulée depuis le plus grand tournant de ma vie, depuis mon bypass gastrique: tout s'est passé tellement vite! D'ailleurs, si vous avez loupé le début de mon aventure, je vous invite à lire ma renaissance 2016 pour tout comprendre de mon parcours en chirurgie bariatrique.

Quelques chiffres qui ne parlent que d'eux même...

-40,1 kg dont -11,9 kg de masse maigre et -28,2 kg de masse grasse!

-5,5 cm de tour de cou

-22,5 cm de tour de poitrine

-9 cm de tour de bras droit

-10,5 cm de tour de bras gauche

-22,5 cm de tour de taille

-28 cm de tour de hanches

-25 cm de tour de fesses

-18 cm de tour de cuisse droite

-19 cm de tour de cuisse gauche

Je suis passée d'une obésité morbide de stade 3 à un surpoids...d'une taille 54 à une taille 42!

mamanprout_1andebypass(1)

Bref, je revis, je revis, je revis!!!

Et concrètement, qu'est-ce qui a changé dans ma vie?

J'aimerai dire tout et rien à la fois. Je me suis remise très rapidement de mon opération (en moins de 3 semaines où j'ai enchaîné déménagement et nouveau job) et j'ai l'impression de vivre normalement. Ou presque...

Je fais des PROUT de la mort qui tue et des CACAS qui rivalisent avec ceux des mammouths (RIP aux nombreux chiottes que j'ai déjà bouché). Mais c'est tout à fait gérable...pour une Maman Prout (oui, je sais, j'ai mangé un clown).

Je mange quasiment plus de gluten, car ça passe très difficilement (pâtes, pain, pizza, hamburger...) tout comme les féculents en général (riz, pommes de terre, quinoa, lentilles...) à peine 2-3 bouchées et je stoppe avant de me sentir trop mal.

J'ai boycotté le boeuf, une protéine bien trop dure à digérer, même si j'adore toujours çà.

Le liquide (eau, thé) passe sans problème, je ne bois plus de lait (trop lourd pour mon bébé estomac), je suis complètement bourrée avec seulement 2 gorgées d'alcool alors je fais ultra attention et j'ai stoppé toutes les boissons gazeuses: je le vis très bien.

Je mange toujours dans une assiette à dessert, de petites quantités. Et j'ai toujours un problème avec le grignotage. C'est d'ailleurs galère, car étonnamment, le sucre passe sans encombre, je n'ai jamais fait de dumping (et les fois où j'ai vomis se comptent sur les doigts d'une main).

Je suis sous vitamines de la marque SURGILIGNE, à vie évidemment, et d'après toutes mes analyses, je n'ai aucune carence.

J'ai repris goût au sport grâce à David, mon vélo d'appartement, que je chevauche 1 à 3 fois par semaine.

Je ne me sens pas fatiguée plus que je ne devrais l'être...enfin tout est relatif quand on est maman active et maman solo de 2 jeunes maximonstres.

Je me sens plus femme que je ne l'ai jamais été, je sais qu'à présent, je peux séduire et être séduite.

Les dégâts au niveau de ma peau sont moindre car j'ai perdu lentement tout au long de l'année, même si un tablier pointe le bout de son nez.

mamanprout_bilan1anbypass

Alors oui, peut-être que j'aurai pu perdre davantage et j'ai envie de perdre encore une dizaine de kilos, histoire d'être bien dans mes pompes mais maintenant, je ne me mets pas de pression. Je me donne encore une année pour évacuer ses petits derniers encombrants et me raffermir.

Une vraie renaissance ce bypass, je ne regrette pas cette métamorphose, aussi bien physique que psychique.

Maintenant, je n'ai qu'une hâte, découvrir tout ce que l'avenir, avec une santé de fer, me réserve!