car-1845574_960_720

Je suis plutôt curieuse de la vie et je n'ai pas peur de tenter de nouvelles expériences.

Alors quand j'ai dû trouver une solution économique pour retrouver mes maximonstres à Royan, en vacances avec leurs grands-parents, j'ai pensé à l'application BlaBlaCar pour covoiturer. Pour la toute première fois. Sauf que j'ai jamais pu trouver un trajet région parisienne Charente Maritime dans les bons créneaux horaires. J'allais devoir prendre ma voiture. Toute seule. Alors, j'ai fait un pari fou: proposer mes trajets à d'autres covoitureurs. Des inconnus dans ma voiture pendant 5 heures. Même pas peur.

Pour ce premier voyage vers la mer, j'avais opté pour un covoiturage "entre filles", histoire de me rassurer un peu, surtout que j'allais rouler en pleine nuit. Deux blablacareuses ont répondu à mon appel. J'avoue, outre les aspects écologique et convivial, ce qui me plaisait c'était les sousous qui allaient rentrer dans ma popoche. Fin décembre pour une maman solo: quelle aubaine!

16h30, deux dames d'une soixantaine d'année étaient au rendez-vous. Les bagages casés dans le coffre, c'est parti avec 2 passagères...qui avaient la langue bien pendue! Moi qui avait plutôt peur des odeurs corporelles suspectes ou d'un serial-killer qui me menacerait avec un martinet, nan nan nan, j'ai eu le droit à 5h non stop de blablabla. Comme quoi l'application porte bien son nom. Bref, pire qu'à confess', j'ai eu tous les détails bizarres des belles-filles, des chats du voisin, de la copine pingre...mais aussi, d'une battle de recettes de tarte aux pommes, de boeuf bourguignon et de confiture à l'abricot. Elles devaient être desséchées comme des pruneaux à l'arrivée, à force de jacasser. Et moi, j'ai eu un début de migraine. Mais bon, dans l'ensemble, c'était plutôt sympa, on a partagé une voiture et des chocolats et elles m'ont fait rire. C'est quand même mieux de voyager à plusieurs.

Pour le retour, j'avais mes 2 maximonstres à l'arrière mais une place libre à côté de moi. J'ai tenté le coup, et j'ai proposé mon trajet du 1er janvier. C'est un homme qui a répondu à l'annonce. J'ai hésité, j'ai scruté son profil et lu les avis reçus lors de ses précédents voyages...puis j'ai accepté. J'avoue, j'étais pas hyper à l'aise au départ. J'avais peur qu'Ouistiti dégobille dans la voiture ou que Zébulon le harcèle de questions. Pire que cris et chamailleries ponctuent ces 5 heures de route. Au final, tout le monde était sage...enfin, sauf mon covoitureur! Une vraie pipelette qui a passé tout son temps soit au téléphone, soit à me poser des questions un poil indiscrètes avec un chouille de sous-entendus. Il a même voulu que je l'invite chez moi prendre le thé! Nan mais WTF??!?!! Au final, arrivés à bon port, nous sommes partis courtoisement chacun de notre côté. Ouf.

Au final, ce que je retiendrai de cette drôle d'expérience BlaBlaCar?

Certains le prennent au premier degré, certains le prennent pour confess' ou d'autres pour un site de rencontre. Mais moi, au moins, je n'ai pas voyagé seule et j'ai fait un petit geste pour la planète!

Sans BlaBlaCar, cet aller-retour m'aurait coûté 110 euros de carburant et 77 euros de péage soit 187 euros.

Avec BlaBlaCar, cet aller-retour ne m'a coûté que 187 - 32 (prix de la première covoitureuse) - 32 (prix de la deuxième covoitureuse) - 29 (prix du covoitureur) = 94 euros, pas mal, hein???

Bref, un très bon plan pour faire des économies, je retenterai l'expérience BlaBlaCar!