...j'étais vraiment au fond du trou. Ouais, mais çà, je ne le savais pas encore. C'est arrivé un peu par hasard... Veille de la reprise du boulot, les maximonstres en vacances chez leur père, moi dans mon lit -seule- à boulotter du jambon cru devant Derek Morgan qui ne dédaignait toujours pas se mettre torse poil. Déprimant. Mon cerveau s'est mis en mode blond, a tapé sur mon smartphone "Application meetic" et voilà que 17 secondes plus tard, une icône rose représentant un coeur formé de deux "E" apparaissait sur mon écran d'accueil. Il paraît qu'il y a des gens qui vont aimer mes imperfections là-dessus, alors pourquoi pas...

Des jolies couleurs flashy, un robot qui me posait 1001 questions, voilà de quoi flatter mon ego, bon ok c'est un robot mais quelqu'un qui me pose 1001 questions pour découvrir tout de moi, ça court pas franchement les rues en ce moment. J'ai l'impression d'être une ado de 14 ans prête à glousser à la moindre suggestion. Le choix du pseudo est cornélien, j'allais tout de même pas mettre Maman Prout, j'aurai été soit grillée par avance soit pourchassée par des fétichistes du luc. Fallait un truc qui faisait moi mais pas trop quand même. J'aime bien la signification du phoenix, renaître de ses cendres et tout le tralala. Allez zou, je clique. Gentil Robot me demande une photo, en précisant pas une prise dans la salle de bain. La goujat, comment peut-il savoir? J'opte pour une qui fait mystérieuse, chapeau et lunettes de soleil. Faudrait pas que quelqu'un me reconnaisse nan mais oh! Un dernier clic, et voilà, je suis en ligne. Sur Meetic. Je suis à 72% excitée, à 28% honteuse. Pour le moment.

Les p'tits dés font tourner la roue du destin pour me présenter les fameux prétendants qui me feront craquer. Erreur. Qui a conçu cette algorithme de merde? Il n'y a pas de Derek Morgan qui s'affiche sur mon écran, ni de Channing Tatum, ni même de Jamie Dornan (mes fesses sont grave déçues). En fait, j'ai peur: j'use et j'abuse de la petite croix rouge pour virer vite fait de mon écran ces gars.

Il y a ceux qui font des duck face sur toutes leurs photos (hé mec, t'es pas le frangin de Posh?).

Il y a ceux dont le pseudo montre tout de leur ego: Spartacus, CliqueSurMonProfil, BoGoss69... Nan mais allô, quoi?!!?!!

Il y a ceux qui puent le puceau à des kilomètres... J'ai passé l'âge!

Il y a ceux à qui tu as envie d'hurler: "Bescherelle, ta mère!"

Il y a ceux qui ont la cinquantaine bien tassée et qui recherche des femmes entre 18 et 26 ans... Et je suis certaine qu'ils ne sont même pas riches!

Il y a ceux qui font partie du gang des ingénieurs en informatique, près d'une vingtaine croisée lors de cette courte soirée.

Il y a ceux qui ont abusé de la raclette depuis bien 15 hivers...et malheureusement, c'est pas trop mon trip.

J'ai eu peur. D'un coup Balavoine s'est mis à chanter dans ma tête: "Vivre ou survivre...." Nan mais qu'est-ce que je fais là? Mon téléphone se met à vibrer frénétiquement, les notifications, les mails, untel qui envoie le message-le-plus-bateau-tu-meurs: "Enchantée de faire ta connaissance, j'aimerai te découvrir un peu plus!", untel qui flashe sur mon profil, untel qui le visite mais passe son chemin. Stop. J'ai encore plus peur qu'après avoir vu Conjuring. Mon cerveau se réveille brutalement de cet électrochoc, je ne suis pas prête à Meetic. Désinstallation illico presto, j'ai tenu exactement 39 minutes sur l'application. Je suis à 22% dégoûtée, à 78% honteuse.

Je n'avais pas capté un truc: en fait quand Meetic fait sa super pub à la télé pour dire qu'il y a quelqu'un qui va aimer mes imperfections, il ne précise pas que ce "quelqu'un" aura lui aussi des imperfections à aimer. De grosses, de très grosses. Un bandeau informatif devrait être obligatoire, je peux te le dire. Ou un "à tes risques et périls", je sais pas.

Je crois bien que les sites de rencontre, c'est pas vraiment tout d'suite pour moi... Ou peut-être même jamais en fait.

mamanprout_meetic