prepa_accouchement 

En fait, je ne vais pas te parler de mon deuxième cours de préparation à l'accouchement, mais de mon troisième! Rappelle-toi, je t'ai tout raconté de mon premier cours sur la relaxation (histoire que je devienne une maman-baleine zen, hum hum...) et j'ai été au deuxième cours sur les étirements. Sauf que là, en gros, avec deux autres mamans, on a fait de la gym douce donc je me voyais mal te raconter mon bougeage de popotin, mes joues rouges, ma fascination pour le gros ballon et mon tee-shirt trempé... Voilà pourquoi aujourd'hui, je préfère parler du cours suivant, concernant LE PRE-TRAVAIL!

Donc comme c'était le jour de la rentrée, j'ai emmené toute la family chez la sage-femme: Papa Prout & Zébulon (qui était très impressionnée d'aller voir la dame aux bébés). C'était assez folkorique...

Alors déjà, petit cours anatomique et technique: c'est quoi le pré-travail?

Si j'ai bien tout compris, le pré-travail, c'est le moment où le corps (à partir de 38 SA normalement) commence à avoir des contractions irrégulières qui deviennent de plus en plus régulières. Cela peut durer quelques heures à presque 3 jours! Pour le coup, on est vraiment pas toutes égales... Si malgré un anti-spasmodique, un bain chaud ou autre, les contractions ne s'arrêtent pas et deviennent régulières (environ toutes les 3 à 5 minutes), c'est que l'on va accoucher! Généralement, le col de l'utérus devient mou, se raccourcit et se dilate de 3 centimètres minimum (c'est le sésame pour être admise en salle d'accouchement, puis d'avoir une péridurale)...

Pendant le pré-travail, les premières douleurs arrivent...et l'important ce n'est pas de rester prostrée en boule sur son canapé à incendier la Terre entière mais de bouger, se mobiliser et pratiquer la respiration abdominale. Bon, là je fais ma maline à dire çà genre finger-in-the-nose mais c'est la théorie! La sage-femme nous expliquait qu'en fait, la dilatation se passe de deux manières: mécanique et hormonale. L'un ne va pas sans l'autre sinon ça prend des plombes... Donc, pour que la dilation avance rapidement, il faut que le bébé descende dans le bassin et appuie sa tête sur le col de l'utérus. Comment qu'on fait? En bougeant son bassin, de droite à gauche, d'avant en arrière (en gros tu fais la danse du ventre), en marchant, en montant les escaliers, en étant aider par son Papa Prout qui aidera à accueillir la douleur (nan, sans déc?) en massant les lombaires...

La sage-femme nous a remis une fiche avec des positions à tester, à faire seule ou à deux, pour aider le pré-travail et mieux supporter la douleur.. Je les ai quasiment toutes testées, et je me suis bien marrée!!! Entre Papa Prout qui me chatouillait, les positions qui me faisaient mal, celles qui me soulagaient ou encore celles à forte connotation sexuelle, valait mieux pas être vue... Bref, un conseil, avant d'être le jour J, teste toutes les positions, ça te mettra plus à l'aise et t'aidera à voir déjà les positions que tu préfères. Par exemple, moi je kiffe le quatre pattes, ça soulage le dos et d'avoir le ventre dans le vide, c'est agréable (non, on se bidonne pas)...

Voilà, prochain cours fin octobre, sur...bah je ne sais pas encore car on ne l'a pas défini avec la sage-femme! J'attends de voir le professeur à la maternité qui va me dire ce qu'il imagine pour la suite: déclenchement, césarienne programmée, accouchement par voies basses, on attend que le travail se déclenche, bref, surprise, surprise...