madame-pourquoi

Cela fait déjà quelques mois que Zébulon est dans cette fameuse période des "Pourquoi?", cette grande période (héhéhé, y paraît qu'elle dure plusieurs années) où chaque découverte, chaque évènement du quotidien, que dis-je, chaque seconde de la vie se transforme inévitablement en une question, suivie de nombreuses autres en cascade... Pitié, j'vais mourir!!!!

Sauf que depuis quelques semaines, j'ai eu l'impression que ses questions deviennent de plus en plus pointues, de plus en plus tordues aussi!!!!

"Pourquoi les moutons ils ont pas de laine sur leur zézette?"

"Pourquoi c'est la Nature qui décide?"

"Pourquoi moi j'ai pas des yeux noirs comme le garçon (aveugle)?"

"Pourquoi j'ai pas de papier rose (permis de conduire)?"

"Pourquoi j'avais pas de zizi quand j'étais un bébé?"

Et je pourrai continuer longtemps, longtemps, longtemps, longtemps...

J'avoue, y a des jours où j'aimerai l'envoyer ballade, il y a même des jours où je rétorque du tac au tac "Et pourquoi pas??" ou "A ton avis?" parce qu'elle me scie en deux sur place avant de me rattraper aux branches et qu'il est pas toujours facile de trouver une réponse avec des mots simples. Car je le dis à demi-mot, des fois, bah même moi je connais pas la réponse. Ouais, je suis une quiche mais j'assume... Et ne pas répondre à toutes ces interrogations, c'est frustant pour Zébulon car ça reflète un vrai besoin...

 

Alors voici les 3 pourqu'attitudes que j'essaie tant bien que mal de garder en tête quand un "Pourquoi?" sort de la bouche de Zébulon:

POURQU'ATTITUDE N°1: Prendre le temps de répondre maintenant ou plus tard!

Soyons honnête, c'est toujours quand j'égoutte les pâtes, que le four se met à bipper et qu'un voisin frappe à la porte que ce fameux "Pourquoi?" sort de la bouche de Zébulon: en gros, c'est JAMAIS le bon moment. Malgré tout, je tente soit de répondre en une phrase simple soit de différer (mais ne pas oublier hein) la réponse dans un moment un peu plus serein. Surtout j'essaie de pas la scouizer car je sens bien que ce besoin insatiable de découvertes est bien réel, c'est pô juste pour me faire tourner en bourrique.

 

POURQU'ATTITUDE N°2: Répondre simplement à la question, sans en dire trop...

Le problème parfois, c'est que du haut de ses 3 ans et demi et moi de mes 28 ans, il y a un décalage entre sa question simple et la réponse que j'ai automatiquement en tête: mais je tente de pas oublier qu'elle n'a QUE 3 ans et demi... Alors pour mes réponses, je reste simple mais toujours dans le vrai, sans rentrer dans des détails incompréhensibles pour elle, comme la fois où elle m'a demandé pourquoi elle n'était pas un garçon, je suis pas partie en free-style dans les chromosomes X et Y, ou les roses et les choux, hein... Simple, réel et efficace! 

 

POURQU'ATTITUDE N°2: Si je sais pas, je sais pas mais lui proposer de chercher ensemble la réponse!

Je l'ai déjà dit, je suis une quiche et j'ai pas réponse à tout. Sauf que Zébulon croit que si. Alors des fois, je lance cette phrase que toute maman a dû déjà lancer dans sa vie "Tu sais, Maman, elle sait pas tout..." la mine un peu abattue. Et illico j'enchaîne sur "Si tu veux on cherche ensemble..." et dans 100% des cas elle oscille frénétiquement la tête pour dire qu'elle est partante. Là on ouvre des bouquins, on allume le pc, on lance une bouteille à la mer sur Facebook bref, on cherche et souvent, on trouve une réponse qui lui convient... Ouf!

 

Voilà comment on a finir par investir dans un nouveau livre très bien fait Le Kididoc des Pourquoi de Sylvie Baussier et Didier Balicevic, je vous laisse en découvrir quelques extraits...

Bref, on tient le bon bout avec cette fameuse période des "Pourquoi?", la famille Prout reste soudée et établit un lien de confiance: si maintenant Zébulon est à l'aise pour nous questionner sur tout tout tout, qu'elle comprend qu'on répondra toujours à ses multiples interrogations, il y a pas de raison que ça ne dure pas à l'adolescence, et le reste de sa vie!