modes_garde

Toi qui vient faire ton p'tit pissou sur le bâtonnet magique, toi qui ressemble comme deux gouttes d'eau à un baleineau échoué ou encore toi qui berce avec amour la neuvième merveille du monde (bah oui quoi, la huitième c'est ma Zébulon adorée), tu as peut-être déjà cette angoissante question qui résonne dans ta petite tête: que faire de son zébulon après le congé maternité?

Avec mes expériences de maman employeuse de deux assistantes maternelles agréées et testeuse d'une année de crèche collective plus, mes boulots différents dans la petite enfance, je crois que je suis armée pour te venir en aide et éclairer ta lanterne!!! No panic, ça va bien se passer...

 

Etape n°1: se poser la vraie question.... "Est-ce que je souhaite confier mon enfant pendant que je retourne au boulot ou est-ce que je souhaite prendre un congé parental?"

Clairement, avant même de s'angoisser, je suis persuadée qu'il faut se poser cette question vitale car à quoi bon repartir au travail la boule à l'estomac, la gueule de six pieds d'long et des larmes pleins les paupières, piiire, ne pas faire confiance en la ou les personnes à qui vous avez confié votre zébulon, si c'est pour se pourrir la vie. Dix semaines après l'accouchement pour faire connaissance avec son nouveau-né, c'est parfois trop peu pour créer un lien mère-enfant, prendre ses marques, se reprojeter dans une vie où l'on concilie boulot et famille. Pour d'autres, c'est comme une évidence, on est serein, nos collègues nous attendent avec bonne humeur, tout roule pour repartir dans le quotidien: boulot-métro-dodo-family... Maître mot: prendre son temps pour réfléchir: ce qu'on veut, ce qu'on veut pas. Et çà, personne ne peut le faire à ta place, ça vient du plus profond de tes entrailles.

Perso, j'ai dû repartir au boulot parce qu'on m'a proposé une place en or massif pour la suite de ma carrière et malheureusement, je l'ai fait à contre-coeur car je n'ai pas trouvé "le mode de garde de mes rêves".... Pas de place en crèche, pas de top nounous, non, j'ai dû faire le choix parmi la seule candidate avec une place disponible, une assistante maternelle vraiment bif bof... Je suis partie plusieurs mois au boulot avec des angoisses pour ma Zébulon, des pleurs parfois et je suppliai Papa Prout d'aller la récupérer le plus vite possible (vive les horaires décalées). Pas franchement génial... Alors, un p'tit conseil, réfléchis bien!!!

 

Etape n°2: Choisir de prendre un congé parental

Tu peux prétendre au congé parental si tu as minimun 1 an d'ancienneté dans ton entreprise. Dans ce cas, tu as plusieurs choix:

- cesser complètement de travailler (option A)

- travailler à temps partiel comme tu le souhaites (option B).

La durée initiale du congé est d'1 an maximum. Il peut être renouvelé 2 fois. Il ne peut donc pas excéder 3 ans (pour le moment, un projet de loi pour le raccourcir est en cours). Quelle que soit la durée de chaque renouvellement, le congé doit prendre fin au plus tard au 3ème anniversaire de l'enfant. Tu dois informer ton employeur par lettre recommandée avec accusé de réception ou par lettre remise en main propre contre décharge (récépissé). Ta lettre doit indiquer la date de début du congé parental et sa durée. Si le congé parental débute immédiatement après le congé de maternité, tu dois informer ton employeur dans le délai d'un mois au moins avant le terme du congé de maternité. Petite astuce, démarre toujours un congé parental le 1er d'un mois afin de toucher tout de suite l'aide de la CAF: par exemple, si ton congé maternité termine le 18/03/2014, pose des congés du 19 au 31/03/2014 et démarre le congé parental le 1er avril 2014...c'est ton compte en banque qui me remerciera!

 

                            Si tu pars sur l'option A, tu vas arrêter de travailler et donc, arrêter de recevoir ton salaire (j'préfère le rappeler). Mais tu peux avoir le droit à plusieurs aides de la CAF: l'allocation de base (pour tous les allocataires d'enfant de -3 ans) et le complément de libre choix d'activité. Pour ton premier enfant, tu recevras le complément de libre choix d'activité pendant 6 mois si tu as cotisé pendant au moins 8 trimestres pendant les 2 dernières années; à partir du deuxième, tu le recevras jusqu'au mois précédent le troisième anniversaire de ton zébulon si tu as cotisé pendant au moins 8 trimestres pedant les 4 dernières années (5 années à partir du 3ème enfant). 

P'tit exemple: avant, avec mon boulot je touchai 1300 euros. En congé parental avec cessation totale d'activité pour mon premier enfant, je toucherai grâce à la CAF 572,81 euros (pendant 6 mois max). Si c'est pour mon deuxième enfant, je touche 701,38 euros (avec les allocations familiales) pendant 3 ans max.

Il existe une autre aide qui s'appelle le complément optionnel de libre choix d'activité uniquement si tu as 3 enfants minimum. Elle ne se cumule pas avec le complément de libre choix d'activité, tu dois choisir l'une ou l'autre et çà, de manière définitive (tu pourras pas ensuite partir sur un travail à temps partiel avec aides de la CAF). Le complément optionnel de libre choix d'activité a une durée de douze mois maximum.

P'tit exemple: avant, avec mon boulot je touchai 1300 euros. En congé parental avec cessation totale d'activité et avec la demande du complément optionnel de libre choix d'activité, pour mon troisième enfant, je toucherai grâce à la CAF 1112,44 euros (avec les allocations familiales) pendant un an max.

                     Si tu pars sur l'option B, tu réduis ton temps de travail, tu vas recevoir de ton employeur le pourcentage de ton salaire proportionnellement (environ) avec ton temps de travail (en gros, si tu prends un temps partiel à 50%, tu auras 50% de ton salaire) et tu peux avoir le droit à plusieurs aides de la CAF: l'allocation de base et le complément de libre choix d'activité. C'est les mêmes conditions que l'option A.

P'tit exemple (durée de travail inférieure ou égale à un mi-temps): avant, avec mon boulot je touchai 1300 euros pour un temps complet. A la naissance de mon premier enfant, j'ai souhaité travailler qu'un jour par semaine (20%), je toucherai alors 260 euros de mon employeur (c'est plus ou moins variable) et 435,57 euros de la CAF soit 695,57 euros (pendant 6 mois max). Si c'est pour mon deuxième enfant, je toucherai 824,14 euros (avec les allocations familiales) pendant 3 ans max.

P'tit exemple (durée de travail comprise entre 50% et 80%): avant, avec mon boulot je touchai 1300 euros pour un temps complet. A la naissance de mon premier enfant, j'ai souhaité travailler 3 jours par semaine (60%), je toucherai alors 780 euros de mon employeur et 329,38 euros de la CAF soit 1109,38 euros (pendant 6 mois max). Si c'est mon deuxième enfant, je toucherai 1237,95 euros (avec les allocations familiales) pendant 3 ans max.

Des vrais calculs d'apothicaire, hein!!!!! Les chiffres que j'ai donné en exemple sont théoriquement valables jusqu'au 31 mars 2014 mais le mieux c'est d'aller ICI pour faire une petite simulation des aides petite enfance que vous pourriez avoir droit avec la CAF. Et je te souhaite plein de bonheur dans cette nouvelle aventure parentale.... D'ailleurs, pour créer du lien avec d'autres parents et proposer d'autres espaces de socialisation à ton zébulon, il existe sûrement des Lieux d'Accueil Enfants Parents près de chez toi: renseigne-toi à l'accueil de ta mairie ou sur le site Mon-Enfant. C'est gratuit, anonyme et les accueillantes sont vraiment bien. Ensuite, d'autres possibilités pour sortir du quotidien: la médiathèque ou bibliothèque (certaines proposent des séances de lectures pour les tout-petits) ou la ludothèque (pour renouveler le stock de jouets et découvrir de nouveaux jeux) près de chez toi: renseigne-toi à la mairie ou au CCAS de ta ville. Enfin, certaines communes, centres sociaux ou associations offrent un panel intéressant d'activités petite enfance à moindre frais: baby-gym, langue des signes, chant, massage, etc.... Sans parler qu'il existe également des halte-garderies où ton zébulon découvrira la collectivité quelques heures par semaine, histoire de souffler un peu... Alors n'hésites pas, trouves des mamans-coupines, enrichis l'environnement de ton zébulon et éclate-toi bien pendant ce congé parental!!!!

 

Etape n°3: Choisir de retourner au travail

Quelque soit ta raison (choix ou contraintes financières, de carrière...), tu décides de reprendre le boulot, ce qui se traduit par trouver une solution de garde. Inspire, expire, ça va bien se passer... Avant de commencer à psychotter, à démarrer les recherches sur internet, à stresser à mort, il existe certainement peut-être une aide précieuse dans ta commune: ça prend parfois plusieurs noms Guichet Unique, Point Info, RAM, Service Petite Enfance, Coordination Enfance-Jeunesse... Bref, un rendez-vous (le plus tôt possible) et tout va s'éclairer pour toi!!! Et par mon expérience, il faut compter entre 9 et 20 mois pour décrocher une place en crèche et pour une bonne assistante maternelle, au moins 6 mois (mais çà, c'est beaucoup plus aléatoire)... Hum, hum, respire, j'te dis, respire...

Bref, tu auras en gros 3 options possibles:

- un mode de garde collectif (crèche municipale, crèche parentale, crèche privée, crèche d'entreprises, multi-accueil, jardin d'enfants) (option C),

- un mode de garde individuel avec une assistante maternelle agréée (option D) au domicile donc d'une assistante maternelle,

- un mode de garde individuel avec une garde à domicile (option E) qui viendra chez toi garder ton zébulon.

 

                                Si tu as une chance de fripouille ou le bras long avec un élu, tu auras peut-être le privilège d'avoir une place dans un accueil collectif (en gros, dans ta tête, c'est la crèche, mais ça peut porter pleins d'autres noms) comme seulement 10% des p'tits français (option C). Là, j'dirai que c'est la voie royale, car en gros aucun paplard, aucun calcul prise de tête, non un fonctionnaire ou une pro va tout te pré-mâcher, un contrat, une signature, rien de méchant et hop, soit tu seras prélevé tous les mois ou tu mettras ton chèque (quasi toujours le même) dans la boîte aux lettres de la dirlo. Dans ce cas, la CAF ne te versera rien (à part l'allocation de base de la PAJE et les allocations familiales si c'est ton deuxième ou plus), l'aide sera déjà déduite de ce que tu paieras à la crèche: si tu veux avoir une estimation du coût d'un mode de garde collectif, rendez-vous sur Mon-Enfant.fr. Petite astuce à ne pas négliger, tu as le droit à un crédit d'impôt très intéressant (50%), alors n'oublie pas de déclarer tes frais de garde!

 

                               Si comme beaucoup d'autres tu fais le choix (parfois contraint) d'embaucher une assistante maternelle agréée (option D), tu deviens particulier employeur et là, je vais sauver la vie et te donner la bible pour tout t'expliquer, le contrat, les calculs, les congés payés et et tout le tralalala qui va te donner des cheveux blancs avant l'heure, viens viiiiite télécharger le guide de l'accueil régulier en année complète, le guide de l'accueil régulier en année incomplète et toutes les questions que tu te poses.  A la fin des guides, il y a des contrats vierges élaborés par des juristes, des responsables de RAM, la CAF et tous les partenaires bref, je te conseille d'utiliser celui-là qui est complètement clean juridiquement. T'es heureuse, hein? Bon et pour parfaire toutes tes connaissances, il y a un tout nouveau site hyper complet, hyper pratique qui te permet de faire tout pleins de simulations (combien tu vas payer, tes aides), c'est Net-particulier.fr. Voilà, tu sais tout tout tout, mais si ça te fait quand même un peu flipper tout çà, prends rendez-vous avec la responsable d'un RAM (Relais d'Assistantes Maternelles), qui est là pour t'aider, te guider et que tout roule pour ce nouveau statut de parent-employeur. En ce qui concerne les tarifs, là, malheureusement, c'est à toi de négocier avec l'assistante maternelle, donc les prix peuvent varier selon les régions, l'ancienneté de l'AM, etc... mais attention si tu souhaites toucher l'aide de la CAF (le complément de libre choix du mode de garde), il ne faudra pas dépasser 47,65 euros brut par jour... Petite astuce, si tu paies le dernier jour du mois ton AM, tu toucheras l'aide le 5, si tu la paies le premier de chaque mois, tu ne l'auras que le 10 (à bien noter sur le contrat et la déclaration Pajemploi). Tu auras bien sûr l'allocation de base de la PAJE et les allocations familiales si c'est ton deuxième ou plus.... Comme pour la crèche, tu as le droit au même crédit d'impôt, alors on déclare bien les salaires de son assistante maternelle tous les ans!

 

                              Si enfin, tu optes pour l'option E, l'embauche d'une garde à domicile, tu peux soit passer par un prestataire type FamilySphere ou Aladom ou bien, tu trouves toi-même la personne qui gardera ton enfant chez toi: là encore, tu as le droit à des aides et tout est parfaitement bien expliqué sur le site de Mon-enfant.fr ainsi que sur Net-particulier.fr. Tu peux également trouver conseils auprès de la responsable de RAM. Comme pour une assistante maternelle, tu pourras peut-être toucher le complément de libre choix du mode de gardel'allocation de base de la PAJE et les allocations familiales si c'est ton deuxième ou plus... Idem pour le crédit d'impôt. Va vite faire tes simulations sur Net-particulier.fr...

 

Pour moi, ce qui change vraiment entre la crèche, l'assistante maternelle et la garde à domicile c'est:

- d'un point d'vue finances, ça passe du simple, au double voir au triple... Perso entre la crèche et l'assistante maternelle, on a augmenté nos dépenses de 25% aides déduites (ce qui est plutôt raisonnable). Si on avait dû prendre une garde à domicile, on aurait dû lâcher un SMIC (gniiiiiiiiirck).

- la qualification des personnes qui encadrent ton enfant.... En crèche des puéricultrices, éducatrices de jeunes enfants, auxiliaires de puéricultures (pour 40% de l'effectif) et des CAP petite enfance et autres personnes non diplomées (pour 60% de l'effectif). L'assistante maternelle aura obligatoirement fait ses 120 heures de formation, certaines ont un CAP petite enfance ou un autre diplôme dans la petite enfance. La garde à domicile a généralement aucun diplôme (rare exception comme Marry Poppins).

Le reste, c'est de la poudre aux yeux, franchement la crèche c'est pas mieux (comme beaucoup pourraient le croire), c'est vraiment une question de feeling, avoir confiance dans la ou les personnes qui auront 8 à 10 heures par jour ton enfant ET ça dépend aussi de l'enfant (malheureusement çà, on s'en rend compte qu'après): il y a des enfants faits pour la collectivité, d'autres pas (en tous cas, avant 3 ans) et pour autant, c'est pas pour çà que ça se passera mal à l'école...

 

J'espère que je ne t'aurai pas trop fait flipper avec toutes mes explications, mais plutôt que ça t'a permis d'avoir tous les éléments pour faire TON choix (A, B, C, D ou E) car il n'y a pas de bon ou mauvais choix, non, c'est le tien, celui qui conviendra à ton mode de vie, ton choix éducatif, ton envie... Bref, ton zébulon après le congé maternité, en fait, c'est finger in the nose...ou presque!!!