Nous sommes à deux mois tout pile du D-DAY, celle que nous, parents, nous faisons miroiter à nos enfants depuis la rentrée à coups de "Attention, le papa Noël te regarde, si t'es pas sage, il ne t'apportera pas de cadeaux!" pour avoir un max la paix (bon, ça marche pas à tous les coups, mais je parlerai un autre jour de l'autorité dans les bouquins et celle de la vraie vie), bref, nous rentrons dans cette période oh-oh-oh où les grandes enseignes nous bombardent de leur tout nouveau catalogue de jouets! Et là, c'est le drame...

Innocemment j'ouvre ma boîte aux lettres, j'attrape les premiers prospectus sapin-étoiles et paf, en avant Guinguamp: les pages roses "pour les filles" et les pages bleues "pour les garçons"! Pire encore, la panoplie complète de Bonne Maman s'intitule au choix "Avec des câlins", "Comme les grandes" ou "Les poupons et mini-mondes" alors que les pages dites pour les p'tits mecs se nomment "Comme mes héros". Quoi?!? Argh (je m'étrangle avec un morceau de palmier abandonné par Zébulon), comment çà, les mamans ET les papas, s'occuper de ses bébés, et tout et tout, c'est pas être un héros de la vraie vie? Retour aux années 50, pourquoi n'y a-t-il que des fillettes en photo? Nan mais j'te jure, on bourre le crâne avec de ces stéréotypes (alors qu'on parle d'égalité homme-femme) et çà, dès le plus jeune âge! Mon fils, tu joueras avec un camion-poubelle!!!!! Ma fille, tu joueras avec tes bébés!!!!!! Bon bon, je m'emballe, surtout quand on voit la chambre de Zébulon rose-violette-blanche avec huit poupées, un lit-bébé, une chaise haute, une cuisinière, une table à langer, une machine à laver et un micro-ondes, j'aurai l'droit de recevoir des tomates. Oui. Sauf que depuis la rentrée à l'école, bah soit elle a développé son libre-arbitre soit elle a fait une overdose de paillettes car elle tourne en rond, tous ces bébés sont "au lit!!!!!" et ça ne l'intéresse plus vraiment. Je crois qu'elle a fait le tour de la question. Elle redemande même à sortir les Playmobil, les encastrements, les Duplo et les puzzles... 

C'est alors qu'un tout petit vent de révolte s'est mis à souffler sur la famille Prout, et par qui? Zébulon elle-même! Petite danse de la victoire, j'me pète de fierté! Bon, je le sentais venir gros comme une maison ce coup-là vu son changement de comportement. Après inspection minutieuse des catalogues sur le trône (seul endroit propice à la concentration, je la comprends bien), son premier choix s'est porté sur...un train!!! A 3 ans, je me suis dit, elle va changer quarante fois d'avis avant le D-DAY, j'ai le temps de lui en reparler. Sauf que non, ça persiste, et bien même, car elle a un choix très défini: "J'veux le train du ciiiiirque!" (dixit le circuit en bois Story Express Circus de chez Janod). Bon, petite réflexion machiavélique de rigueur, on est en vacances alors hop, une matinée à la ludothèque, je m'assois et l'observe papillonner à droite à gauche et sur quoi elle va se poser? La caisse du train en bois! Quarante minutes plus tard, elle est encore dessus en criant "Tchouuuuuuuuuuuu-Tchouuuuuuuuuuu". Au moins, on sait quoi emprunter. De retour à la maison, elle sur-investit SON train et réussit même à embobiner son père pour jouer. De vrais moments de complicité Zébulon-Papa Prout en pyjama sur le carrelage du salon pendant que Maman Prout cuisine le regard attendri...

Bref après plusieurs jours d'épluchage de catalogues, de négociations dignes du GIGN, la fameuse liste est  prête sur Mes Envies avec un peu de jouets "fille", un peu de jouets "garçon", un peu de jouets "mixte" bref, un vrai choix fait par elle sans contrainte ou de phrases cinglantes "Mais nan çà c'est pour les garçons!" et vraiment ça fait du bien! Reste plus qu'à travailler au corps Papa Prout pour lui faire comprendre que si un deuxième Zébulon voit le jour et que c'est un mâle, il aura tout à fait le droit de pouponner et jouer à la dînette sans que ça n'induise quoique ce soit...mais y a encore du chemin! 

P1040447

Zébulon avec un jeu de "garçon"